Festons, Dentelle & Galons

AIme comme Miroir de Aime comme marie

-C’EST UNE IDÉE QUI M’A TRAVERSÉ LA TÊTE L’AUTRE JOUR-

Est-ce que je sais coudre des festons ? Comment je ferais si je devais en réaliser ? Tu crois que ça rend bien sur le bas d’une blouse ?

AIme comme Miroir de Aime comme marie

OK Challenge accepté !

Mais avant tout cela, il faut trouver modèle et tissu. Ce coton bleu clair à petits cœurs, je le vois bien en petite blouse/chemise légère… Et une Aime comme Miroir ? Simple comme bonjour, mais avec laquelle je pourrais me concentrer sur mes festons ?

BIM validé !

Du coup, je t’épargne l’apologie de ce modèle mythique que j’aime énormément, que j’ai réalisé ici, que je referai sûrement très vite et, qui est tout simplement parfait.

AIme comme Miroir de Aime comme marie

Quant au tissu, acheté à une couturière sans avoir de projet en tête, je l’aime bien, il correspond à l’esprit que je voulais donner à mon vêtement.

-LES FESTONS MAINTENANT … PARLONS-EN !-

C’est beau, ça n’a pas l’air bien compliqué, mais comment c’est fait ? Et surtout est-ce qu’il  y a des astuces pour avoir un joli rendu ?

AIme comme Miroir de Aime comme marie

Eh bien oui ! Après plusieurs essais je me suis rendu compte que :

  • Il faut les tracer avant à la craie ou au feutre frixion pour obtenir un rendu bien régulier : le compas est ton ami … mais tu peux aussi le faire avec un objet circulaire d’une dimension qui te convient (bol, tasse, scotch, etc).
  • Il vaut mieux piquer avec un point plutôt serré, en tout cas plus serré que ton point droit habituel.
  • Il faut être précis dans le dégarnissage des marges de couture et surtout dans les jonctions entre deux-demi cercle (sans couper la couture, il faut quand même venir entailler au plus près entre les festons).
  • Que tu aimes ou non repasser, là tu n’as pas le choix : le fer à repasser est essentiel pour obtenir de beaux arrondis bien propres.

Bref endroit contre endroit, on trace, on découpe, on retourne et on repasse… Après quelques essais, j’ai finalement obtenu quelque chose de concluant et j’ai réalisé la blouse.

AIme comme Miroir de Aime comme marie

– GALONS & DENTELLE-

Mauvais calcul de ma part, en essayant la blouse, je l’ai trouvé un poil trop courte. J’ai donc farfouillé dans mon stock mercerie pour trouver cette jolie bande de dentelle que j’ai posé tout le long du bas du vêtement. J’aime beaucoup les festons qui “reposent” dessus et le contraste entre les couleurs et les formes.

Et parce que je ne sais pas m’arrêter, j’ai également ajouté des galons blancs aux manches … histoire de faire un rappel vois-tu.

AIme comme Miroir de Aime comme marie

Ok, cette Aime comme Miroir est bien chargée et, peut être un brin cucul, mais je l’adore, tellement que j’ai passé ma semaine dedans.

Puis j’ai festonné et ça c’est bien chouette !